ÉDITIONS LIMITÉES 01

WOLFF. x Riudavets

En 2017 j’ai eu la chance de rencontrer Amalio, le petit-fils de Bep, créateur de la marque de sandales Avarcas, Riudavets, née à Minorque.

Éco responsables avant que l’on se parle d'éco-responsabilité, les sandales sont fabriquées depuis 1929 avec des semelles en pneu recyclé. Elles permettaient aux paysans de supporter les sols brûlants de l'île. La tige (c’est à dire la partie supérieure de la sandale) est faite de cuir très épais, de plus de 2mm. Le tout est assemblé sans colle, avec une technique de couture très particulière qui est un véritable secret de fabrication !

Elles se portent tout au long de l'été, en intérieur et extérieur et reflètent le style simple, décontracté  et élégant que nous inspire un été en Méditerranée.

 

Découvrez la capsule WOLFF. X Riudavets à travers 3 modèles unisexes fabriqués avec la semelle historique en pneu de moto recyclée et une tige en cuir tanné végétal, à partir de plantes ONLY, et assemblées a la main selon la technique inventée pas Bep, le grand père d’Amalio.

 

Nous vous raconterons ici l’histoire de vie de 3 générations de fabricants et celle de cette première sandale issue de l’upcyling.

 

Nous avons voulu créer une collection simplement cool, hors du temps et qui vous emmènera à travers pleins d'étés devenant un peu plus les vôtres chaque année.

WOLFF. X RIUDAVETS
WOLFF. X RIUDAVETS
WOLFF. x RIUDAVETS
WOLFF. X RIUDAVETS

MEET Riudavets

Dans la famille RIUDAVETS, l'amour pour les chaussures commence en 1929.

Le grand-père, Joseph dit Bep, né en 1899, lassé des dures conditions de travail dans les champs, décide au début des années 20 d'aller tenter sa chance en ville. Immédiatement, il trouve du travail dans la chaussure et, en 1929, il se lance dans la fabrication de souliers sur mesure. Ses deux fils Antonio et José le rejoignent dans la petite fabrique dès qu'ils sont en âge de travailler.

En 1965, Antonio et Jose  ayant hérité de la fabrique de chaussures traditionnelles devinent le potentiel des avarcas. A l'époque, elles ne sont produites que manuellement et en toutes petites séries. 

Afin d'en augmenter la production, il font dès lors sous-traiter à Minorque et sur le continent en appliquant les méthodes de fabrication et de qualité enseignées par leur père : jusqu'à la fin de sa vie, José vérifiera personnellement chaque paire avant l'expédition en magasin.

Puis viennent les années 80, José commence à vendre ses avarcas hors des rivages minorquins. Il voyage à Majorque, Ibiza, Formentera, en Catalogne, à Valence, ainsi que dans d'autres régions de la péninsule ibérique.

Il apporte également de nouvelles modifications afin d'améliorer le confort et procurer un maintien irréprochable aux avarcas Riudavets. 

Aujourd'hui, c'est le petit-fils du grand-père « Bep », qui gère l'affaire familiale. 

Avec l’ouverture de l'eshop il y a quelques années, Amalio a été très surpris de recevoir des commandes des Etats-Unis, du Canada, du Japon, d'Australie et même... de France ! Mais alors que le marché international se développe encore davantage, l'entreprise RIUDAVETS conserve un intérêt considérable pour son marché local, dans les îles Baléares. Et quelques soient les mouvements inconstants du monde de la mode, les avarcas y demeurent extrêmement populaires, été après été.